Quelques nouvelles

Week-end de Pâques bien chargé en évènements.

Samedi matin ,notre vache Flamme a eu son petit veau.Il est né sans complication mais c’est après qu’il nous a donné des soucis car il n’était pas très dégourdi et ne cherchait pas à aller boire à la mamelle.

Nous avons donc passé beaucoup de temps à le surveiller en essayant de le faire boire .C’est seulement deux jours après qu’il commença à boire seul et par petite quantité.Maintenant tout va bien et les enfants de l’A.D.A.E. d’Arras venus durant les vacances l’ont appelé

Flanelle.

Flanelle.jpg

Flanelle1.jpg

Puis dimanche soir notre brebis Clochette a agnelé, nous avons du l’aider car l’agneau était gros et n’aurait pu naître seul.C’est un mâle que les enfants ont appelé

Filou

Filou.jpg

mercredi 21 avril 2010 c’est le grand jour pour les vaches et leur veau.

Quel bonheur de courir et de brouter la bonne herbe du printemps.

En sortant Fleur n’a pas suivi tout de suite sa mère, elle était donc complétement perdue, elle avait peur de tout et ne reconnaissait plus sa mère .Après une course folle dans la prairie elle est venue se réfugier près de nous et ne nous quittait plus, progressivement nous avons réussi à l’approcher des vaches et de Flanelle les retrouvailles se sont effectuées dans la douceur.

Mardi 20 avril avec l’aide des enfants de CE2 de l’école JJ Rousseau nous avons sorti les brebis ,agneaux ,chèvres et chevreaux en prairie mais pour 1 heure seulement en effet pas question de faire les gourmandes et d’être malade. Nous augmenterons la durée d’herbage chaque jour durant une semaine.

sortie chevres et brebis.jpg

clopinette herbe.jpg

Troisième veau pour Noisette

Ce lundi 22 février 2010, notre vache Noisette âgée de 4 ans a vêlé pour la troisième fois.

Vers 8 heures nous constatons que le vélage a commencé. Petit souci, le veau ne se présente pas correctement en effet une patte arrière est déjà engagée. Rapidement nous prenons la décision d’appeler le vétérinaire pour ne pas mettre en danger la vie du veau. L’intervention du vétérinaire consiste alors à repousser le veau et permettre ainsi de trouver et de replacer la deuxième patte postérieure .

Deux petites longes nouées au niveau des sabots du veau vont nous permettre de tirer et de le sortir rapidement . Le veau reste donc plus longtemps la tête à l’intérieur et risque d’avaler plus de liquide qui pourrait l’empêcher de respirer . Très vite nous lui nettoyons les naseaux et le suspendons par les pattes pour lui mettre la tête vers le bas et rejeter tout ce qui pourrait obstruer ses voies respiratoires. Très vite il respire sans problème.

On le donne à sa mère pour qu’elle puisse le lécher ,le nettoyer ,le sécher et déposer ainsi son odeur. A peine une heure après le vélage la petite génisse était debout et tétait sa mère sans aucun problème.

Noisette qui lors des deux précédents vélages était très nerveuse, voir même agressive vis à vis de son jeune, a cette fois-ci réagi beaucoup plus calmement et nous n’avons pas eu à intervenir lors des premières tétées.

fleur3.jpg

fleur.jpg

fleur1.jpg

Les enfants de la classe de Mme Caron de l’école maternelle Léon Blum sont les parrains et marraines et l’ont nommée :


fleur

parrainfleur.jpg