Quelques nouvelles hivernales

Le temps est venu de rentrer tout le monde au chaud !!!!

hiver.jpg hiver1.jpg
hiver2.jpg hiver4.jpg

Les chèvres plus frileuses sont déjà dans la chèvrerie depuis plus d’un mois mais, vu les grands froids annoncés, nous avons aussi rentré le bouc qui d’habitude passe l’hiver en prairie à l’abri dans son petit enclos.

hiver5.jpg
hiver6.jpg
hiver7.jpg
hiver9.jpg

Notre vieille chèvre Titine est morte cet automne. Nous avons trouvé une jeune chèvre toute blanche pour la remplacer et nous n’allons pas tarder à aller la chercher.

Mi-novembre après une période très pluvieuse, Diane dormait la nuit à l’écurie après une semaine de transition nécessaire pour une bonne adaptation à une nouvelle alimentation, la voilà maintenant au chaud. Elle va attendre avec impatience sa sortie hebdomadaire en attelage pour se dégourdir et se détendre en baladant.

hiver13.jpg
hiver14.jpg

Dans la bergerie, il ne reste plus que Clochette et Colette les deux jeunes brebis de deux ans. Nous avons vendu les vieilles brebis, les agneaux ainsi que le bélier devenu méchant. Nous avons réservé chez un éleveur, deux antenaises ( jeune femelle de moins de deux ans ) et un jeune bélier.

hiver10.jpg
hiver11.jpg

La truie fait du gras, elle ne peut plus se reproduire. Nous avons donc décidé d’acheter prochainement une cochette au sevrage pour l’élever, elle pourra mettre bas vers l’âge de un an donc en attendant la relève nous garderons encore un peu Candy.

hiver12.jpg

Les vaches sont les dernières à rentrer au chaud. Ce mardi avec la bétaillère nous sommes allés les chercher en prairie. Elles se retrouvent seules dans l’étable car nous avons profité pour sevrer les veaux.

hiver16.jpg
hiver15.jpg

Les deux petites génisses sont parquées dans une petite stabulation en attendant de trouver acheteur, pour ce faire nous les avons pesées : 300kg chacune pas si mal pour des petites qui n’ont que 8 mois.

hiver17.jpg
hiver18.jpg

Dans les clapiers, malgré l’hiver nos lapines ont encore des petits.Vanille élève 5 lapereaux, ils ont 1 mois, encore une semaine avec maman puis il faudra penser à se quitter. L’heure du sevrage arrive!!!

hiver19.jpg

Les petits de Neige ont 15 jours mais ils restent encore au chaud dans le nid. Nous avons pu les compter ils sont six.

hiver20.jpg

Belle a mis-bas hier, il est donc hors de question de la déranger et Cacahuète est bien grosse elle doit mettre bas dans une semaine.

Dans la basse cour c’est le grand calme sous un beau manteau de neige.

hiver21.jpg
hiver22.jpg

Comme vous pouvez le constater il va y avoir beaucoup de renouvellement chez les reproducteurs et beaucoup de changement pour l’année prochaine , nous ne manquerons pas de vous en informer.

En attendant si vous voulez retrouver les chèvres : Clopinette et Myrtille , les brebis : Clochette et Colette, allez leur rendre une petite visite sur le marche de Noël de Henin Beaumont du 17 au 22 décembre.

A très bientôt

Quizz : Les porcins

Les porcins

Départ
Félicitations - vous avez complété Les porcins. Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%%
Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
678910
Fin
Retour

La vie des porcelets

candy21.jpg

Les porcelets ont une semaine, désormais ils ont chacun leur tétine et chacun leur place, 5 au dessus et 6 en dessous.

candy11.jpg po14.jpg porceltes1.jpg
à la naissance
à 1 semaine
à 15 jours
porecelet2.jpg

A trois semaines les porcelets ont bien grossi grâce au bon lait de maman.

porcelets1.jpg

Ils commencent à manger de l’aliment 1er âge afin d’être prêts pour le sevrage d’ici une semaine car la truie n’aura plus assez de lait.

porcelets3.jpg porcelets2.jpg

Ce vendredi 23 février 2007 les porcelets ont 25 jours et nous allons pouvoir les sevrer.
Dans la porcherie post-sevrage tout est prêt, nous y avons mis de la paille, un nourrisseur et les lampes.

po1.jpg

Derniers instants près de maman truie.

po2.jpg

Nous les attrapons un par un pour les enfermer dans une cage de contention et les transporter.

po36.jpg

 

po4.jpg

Nous en profitons pour les peser.

po6.jpg po7.jpg
la première pesée de 5 porcelets est de 39 kg les 6 autres pèsent :49 kg

Un peu de calcul et l’on arrive à un poids moyen de 8 kg par porcelet.

Dans la nouvelle porcherie ils font les curieux et reniflent partout.

po8.jpg

Maintenant la truie est toute seule, elle a donné beaucoup de lait pour nourrir ses petits, on voit qu’elle a bien maigri.

po9.jpg

Plus besoin d’être enfermée dans la cage de mise-bas.

po10.jpg

 

po11.jpg

Du côté des porcelets tout va bien, ils sont bien intallés au chaud sous les lampes.

po12.jpg po13.jpg

La mise-bas de la truie Candy

Candy est en fin de gestation, la mise-bas est prévue pour la semaine prochaine.

candy8.jpg

Nous l’avons donc enfermée dans sa cage de mise-bas et les lampes infra-rouge sont branchées.

candy14.jpg

Ce matin, je la trouve très énervée… Elle ramasse toute la paille et la ramène en dessous d’elle comme si elle préparait son nid. Ses mamelles sont grosses, alors je vérifie. Je les touche. En effet, elles sont dures et tendues. Je tire sur une tétine et il en sort quelques gouttes de lait. Elle va donc donner naissance à ses petits aujourd’hui.

candy2.jpg

Je lui mets un peu de paille propre et je la laisse tranquille… Plus question de la déranger, c’est sa première mise-bas. On ne sait pas comment elle va réagir, elle a besoin de calme. C’est à 10 heures qu’est sorti le premier porcelet. Il est tout mouillé. Sa mère ne le lèche pas mais il est très vite sec (il n’a pas de poils ou très peu).

candy3.jpg

Tout de suite, il marche pour se diriger vers la mamelle et boire le bon lait. Il choisira ensuite sa tétine et ira toujours boire à la même place.
Candy a 16 tétines, elle peut donc nourrir au maximum 16 porcelets.

candy5.jpg

Dans le ventre de sa mère, le porcelet était attaché et nourri grâce au cordon ombilical. A la naissance, ce cordon se coupe. Regarde ! On le voit pendre sous son ventre.

candy10.jpg candy15.jpg

Il est maintenant 14h30, la mise-bas est terminée. Candy a 11 porcelets. Ils ont déjà très bien tété. Il nous reste à désinfecter leur cordon. On attendra demain pour couper l’extrémité pointue des 8 petites canines qui pourraient blesser la mamelle de la truie.

candy7.jpg

Le lendemain, au réveil, toute la petite famille est là, en pleine forme. La truie n’ a pas écrasé de porcelets durant la nuit.

candy9.jpgcandy6.jpg

Qu’est ce qu’on est bien au chaud sous les lampes après avoir bu le bon lait de maman.

candy4.jpg

Ce matin on les attrape un par un pour leur couper les dents, faire à chacun une piqûre de fer et leur donner des vitamines.

candy16.jpgcandy18.jpg

On en profite pour déterminer leur sexe et les peser. Le plus petit pèse 1,2 kg et le plus gros 2 kg.

candy17.jpg candy19.jpg candy20.jpg
6 femelles 5 mâles le plus petit
de la portée

Dans un prochain reportage, nous vous donnerons semaine après semaine des nouvelles de la petite famille .

Quoi de neuf à la ferme ?

Nos petits porcelets ont maintenant 5 semaines, le moment du sevrage est arrivé. Vendredi nous les avons séparés de leur mère. Ils n’ont plus besoin de boire le lait, ils savent se nourrir.
Nous avons préparé une petite porcherie encore chauffée grâce aux lampes infra-rouge. Nous en avons profité pour les peser.
Poids total des 13 porcelets : 104kg
Un peu de calcul pour trouver le poids moyen de chaque porcelet : 8kg

porceletnov.jpg

Nous comptons bien les garder encore trois semaines pour les amener jusqu’au poids de 20kg et pouvoir ensuite les vendre pour partir à l’engraissement.
Maintenant maman truie n’est plus enfermée dans sa cage de mise – bas, elle a bien maigri car elle a nourri une belle petite famille. Durant la semaine elle devrait venir en chaleur, réclamant le verrat pour s’accoupler et nous refaire des petits au printemps.

candynov.jpg

La semaine dernière nous avons scellé Diane pour l’amener à la pesée. Elle fait 860 kilos.

diane selle.jpg

Aujourd’hui elle va découvrir pour la première fois l’écurie, elle va peut être un peu s’y ennuyer mais au moins elle est à l’abri. Elle ne pouvait plus rester dans la prairie car c’est très humide et en piétinant elle abime toute l’herbe.

diane nov.jpg
dianenov1.jpg

Dans la bergerie les agneaux passent leurs derniers jours. Deux ont été vendus la semaine dernière, ils pesaient 50kg bientôt viendra le tour des trois derniers. Nous pourrons alors nettoyer, désinfecter et préparer la bergerie pour y rentrer nos trois brebis et le bélier qui sont encore dehors jour et nuit.

agneaunov.jpg

Les chèvres ne sortent plus en prairie. Ces derniers jours il a fait très froid et elles apprécient de rester au chaud dans la chèvrerie. Elles vont y passer l’hiver regardant grossir leur ventre où grandit un petit .

chevrenov.jpg

Les enfants qui sont venus au printemps dernier se souviennent que nous avions eu beaucoup de poussins, ils ont bien grandis.Les mâles sont maintenant de beaux gros poulets que nous allons pouvoir plumer et manger. Les femelles sont devenues de belles poulettes qui pondent déjà. Elles ont donc maintenant leur place dans le poulailler avec nos vieilles poules.

coqnov.jpg

Nous avions eu aussi beaucoup de petits dindonneaux que nous avons engraissés dans l’étable ils sont très gros maintenant et bon à être mangé. En plus il est temps de penser à préparer l’étable pour y rentrer bientôt les vaches.

dindonnov.jpg

Voilà pour les dernière nouvelles, si vous êtes venus avec votre classe pour l’animation sur la betterave sucrière nous avons mis en ligne ces derniers jours des quizz et mots croisés sur ce thème. C’est un bon exercice pour voir ce que vous en avez retenu. A très bientôt .