Prudence est allée chez le coiffeur !

Comme Prudence travaille régulièrement, le maréchal-ferrant lui a tondu les poils sur certaines parties de son ventre, ainsi que sur son poitrail et ses pattes avant et arrière.

Ce petit toilettage était nécessaire afin qu’elle ne sue pas trop avec le harnais qu’elle porte, et aussi pour que ses poils sèchent plus vite car les nuits commencent à être fraiches maintenant.

Elle conserve ses poils longs sur le dos, un peu comme si elle portait une couverture.

N’est-elle pas belle comme ça ?

prudence1

Prudence est arrivée

Notre jument Diane nous avait quittés au printemps. Sa santé s’était brusquement dégradée et elle ne pouvait même plus se lever. Nous avions dû appeler le vétérinaire à plusieurs reprises.

Ce vendredi 12 septembre est un grand jour. Depuis deux jours, nous préparons tout, pour que tout soit prêt pour l’arrivée de notre nouvelle jument Prudence. La voici dans le van ! Elle découvre avec curiosité sa nouvelle maison.

DSC07312DSC07316A peine arrivée, Prudence a déjà 25 petits admirateurs, elle n’est pas du tout inquiète, ni effrayée par ce petit monde.

On ne perd pas de temps. Stéphane l’harnache pour partir en attelage découvrir le village et voir son comportement dans ce nouvel environnement

DSC07330DSC07333DSC07345DSC07354DSC07360DSC07363DSC07365Nous avons acheté Prudence chez notre maréchal-ferrant et  avons profité de sa venue  pour lui demander de parer les sabots de notre âne Jumper. Il ne pose pas de fers ; il les taille simplement et enlève l’excès de corne. DSC07341DSC07339Le petit tour du village de Prudence s’est très bien passé. Maintenant, elle découvre sa nouvelle prairie, et surtout son nouveau compagnon…  Les voilà bien vite amis !                                                                                                                                                       DSC07377Si vous voulez les retrouver et profiter d’une petite balade à dos d’âne ou en attelage , venez nous rejoindre pour notre randonnée pédestre du  27 septembre.

Le ferrage de Diane

Le ferrage de Diane suite et fin

Voyez aussi les articles de WIKIPEDIA sur le ferrage du cheval  et  le métier de maréchal-ferrant

 

Le maréchal-ferrant

Tous les 4 mois, il faut remplacer les fers de Milady. On l’enferme dans le « travail » qui est une cage dans laquelle elle est bloquée et qui permet d’immobiliser sa patte.

ferrage1.jpg ferrage2.jpg

Le fer est tout usé. Il faut donc l’enlever et ensuite tailler son sabot car la corne protégée par le fer a poussé.

ferrage3.jpg ferrage4.jpg
ferrage5.jpg

Le fer est chauffé dans le four pour être forgé et lui donner la forme exacte du sabot.

ferrage6.jpg
ferrage7.jpg

Encore rouge, il est posé sur son sabot pour bien prendre l’empreinte, cela ne lui fait pas mal mais la corne et les poils qui brûlent cela fume !!!!!!!!

ferrage9.jpg ferrage10.jpg

Il suffit maintenant de clouer le fer et voila Milady rechaussée, prête pour la balade. La visite du maréchal a quand même pris 2 heures !!!!!! Elle est contente de retourner dans son écurie.

ferrage11.jpg ferrage12.jpg
ferrage13.jpg